La Vérité sans phare

La Vérité sans phare.

Advertisements

Une femme en devenir ???

Une femme en devenir ???4657_g2_1_460x230

Chères amies, chers amis d’Avaaz,

C’est difficile à croire: aux Maldives, une adolescente de 15 ans victime de viols répétés vient d’être condamnée à 100 coups de fouets en public. Arrêtons cette folie en appuyant là où ça fait mal pour le gouvernement des Maldives: les recettes touristique.

Le beau-père de la jeune fille est accusé de l’avoir violée pendant des années et d’avoir tué le bébé qu’elle portait. Aujourd’hui, les tribunaux disent qu’elle doit être fouettée pour «relations sexuelles hors mariage»! La pression internationale peut obliger le président Mohammed Waheed à sauver cette jeune fille ainsi qu’à abroger cette loi atroce. C’est aussi comme ça que nous mettrons un terme à cette guerre mondiale contre les femmes — en nous levant contre toutes les exactions de ce type!

Le tourisme est la poule aux œufs d’or des élites des Maldives dont font partie les ministres. Rassemblons 1 million de signatures cette semaine et menaçons le président Waheed de ternir la réputation de ses îles via des publicités-choc sur Internet et dans les magazines de voyage jusqu’à ce qu’il innocente la jeune fille et abolisse cette loi inhumaine. Signez et envoyez cet e-mail à vos amis pour atteindre un million de signatures:

https://secure.avaaz.org/fr/maldives_fr/?tnwyabb

Les Maldives sont le paradis des touristes. Mais pour les femmes, le pays peut se transformer en véritable enfer. Au titre d’interprétations cruelles de la loi islamique, les femmes sont régulièrement punies de coups de fouets ou d’assignations à résidence si elles sont déclarées coupables de relations sexuelles hors mariage ou d’adultère. La punition revient presque toujours aux femmes, jamais aux auteurs des crimes. Rendez-vous compte: 1 femme sur 3 est victime d’abus sexuels ou physiques entre 15 et 49 ans, pourtant aucun violeur n’a été condamné ces 3 dernières années.

Une victoire dans cette campagne soutiendrait la cause des femmes du monde entier; les Maldives font campagne en ce moment même afin d’obtenir un poste prestigieux à l’ONU pour défendre les droits humains, et particulièrement ceux des femmes! L’émotion du monde entier a déjà forcé le Président à faire appel de la condamnation de cette jeune femme. Mais cela ne suffit pas. Les extrémistes du pays l’obligeront à abandonner ses réformes si l’attention internationale retombe. Faisons comprendre aux Maldives qu’elles risquent de salir leur réputation de paradis romantique pour touristes si elles ne changent pas les lois et les comportements envers leurs citoyennes.

Si nous sommes assez nombreux à élever la voix, nous pourrons faire en sorte que le président Waheed et ses députés tiennent tête aux extrémistes. Le président est déjà sur la défensive au sujet de cette histoire honteuse et tragique. C’est l’occasion d’empêcher l’accumulation d’exactions envers les femmes et les jeunes filles. Signez la pétition et envoyez cet e-mail à vos proches:

https://secure.avaaz.org/fr/maldives_fr/?tnwyabb

Les membres d’Avaaz ont déjà mené – et remporté! – de nombreuses batailles dans cette guerre pour les femmes. En Afghanistan, nous avons protégé une jeune femme qui avait osé parler de son viol effroyable. Nous avons aussi combattu aux côtés des Honduriennes contre une loi qui punirait de prison l’usage de la pilule du lendemain. Ensemble, protégeons les femmes des Maldives.

Avec espoir et détermination,

Jeremy, Mary, Nick, Alex, Ricken, Laura, Michelle et toute l’équipe d’Avaaz

POUR EN SAVOIR PLUS:

Maldives: 100 coups de fouet pour des relations sexuelles hors mariage (RTBF)
http://www.rtbf.be/info/societe/detail_maldives-cent-coups-de-fouet-pour-des-relations-sexuelles-hors-mariage?id=7936270

Les expertes encouragent les maldives à prendre des mesures spéciales pour accélérer la réalisation de l’égalité entre les sexes
http://www.un.org/News/fr-press/docs/2007/FEM1597.doc.htm

La face cachée du paradis des Maldives (Le Figaro)
http://www.lefigaro.fr/international/2012/02/17/01003-20120217ARTFIG00550-la-face-cachee-du-paradis-des-maldives.php

Judicial statistics show 90 percent of those convicted for fornication are female (Minivan news, Maldives) (en anglais)
http://minivannews.com/politics/judicial-statistics-show-90-percent-of-those-convicted-for-fornication-are-female-44605

Add your thoughts here… (optional)

yolandeambiana

C’est aujourd’hui une Fête qui s’annonce plutôt bien, Celle dont je suis pétrie sans qu’elle me pétrifie sur la voix que je me suis faite…

Mais voici néanmoins, c’est inouï ;

Que je suis éclairée aujourd’hui sur l’état dans lequel semblent encore sombrer plusieurs de ” mes jumelles “. Et je le déplore sous trop de cieux, tant je connais des dames luttant au quotidien, courbant l’échine à force dans une majesté sans nom, pour tenter simplement de survivre à des ignominies. Mais Ça n’est pas la Vie !

Au lendemain de la Journée INTERNATIONALE de la FEMME du 08 Mars 2013, qu’en reste t-il, aura-t-elle jamais existé hors de notre imagination ?! Je tiens donc à nous faire partager toute la délicatesse, la « Haute estime » qu’une agence médiatrice de Presse courue portant à tort le nom de roi KING, laisse transpirer de ces femmes au grand cœur, mais…

View original post 2,677 more words

OUI!… AFIN QUE NUL N’EN IGNORE

ImageVoici la Lettre d’une Femme des Médias Yolande AMBIANA, clouée dans la maladie au corps d’une profession qui ne fait plus confession de Foi ; Son ex-mari juriste fut à la fois Bâtonnier, Président des Droits de l’Homme dans son Pays, et l’un de ceux faisant partie du collectif des avocats de l’ancien président, Laurent GBAGBO. Malgré qu’il ait bénéficié d’une remise de peine pour abandon de famille, il abuse de sa maladie pour la faire saisir par le Trésor Français auprès duquel il a laissé une énorme dette, tout en la privant depuis treize ans de leurs trois enfants, auxquels il fait subir délation, chantage et menaces à tour de bras. Malgré toutes ses démarches pour protéger ses enfants profondément perturbés, comme le serait tout enfant de journaliste à leur place….

Au jour d’Ouïe (ou au jour du Wi au choix)… Yolande se lève… Pour Marcher vers eux.

Afin que nul n’en ignore aujourd’hui, le site de Médiation PRESSKING auprès duquel elle s’est acquittée du service payant, lors de la Journée Internationale du 08 Mars 2013, a refusé de distribuer son article contre les violences faites aux femmes dont elle fait partie, sous prétexte que cet état de choses ne serait :

Ni important, ni nouveau.

Dans la même ligne de mire bien que eux n’aient pris aucun engagement à son endroit et soient libres de leur ligne éditoriale ou de décliner leur Charte, il devient surprenant pour plus d’un, que le site du journal de l’EXPRESS se mette à indexer par courrier, la violation de ces Droits de l’Homme les plus fondamentaux et en particulier ceux de l’Enfant déclarés dans la CIDE, comme faisant référence à de la simple publicité. C’est ce qui lui a été répondu dans le cadre de sa participation à la rubrique  « EXPRESS YOUR SELF » :

” Comment concilier son travail et le soutien à des proches malades “.

La Vie de l’Enfant passerait-elle à la trappe par voie Express dans notre Société ???

https://yolandeambiana.wordpress.com/2013/03/12/notre-fete-au-jour-douie/

« Mes enfants doivent savoir que cette Société Là froide et sans âme, leur a menti… Je refuse d’être une esclave. »